Mois : juillet 2018

Plateforme d’aide aux candidat·e·s de Parcoursup

Plateforme d’aide aux candidat·e·s de Parcoursup

Alors qu’il y a toujours entre 17 000 et 60 000 candidat·e·s à Parcoursup n’ayant pas reçu de proposition d’admission satisfaisante (sans compter les 150 000 ayant quitté la plateforme parce qu’ayant trouvé mieux … ou en désespoir de cause), nous nous faisons le relai de la campagne nationale d’aide et d’accompagnement des candidat·e·s lancée par la fédération Solidaires étudiant·e·s. Le communiqué dont est issu cet article est disponible en version pdf ici.

Les propositions d’admission par l’intermédiaire du site ParcourSup ont été envoyées aux lycéen·ne·s le 22 mai. Comme nous nous y attendions, cette procédure ne remédie pas aux problèmes posés les années précédentes mais les accentue: plusieurs centaines de milliers d’étudiant·e·s et de lycéen·ne·s ont vu tous leurs vœux refusés ou mis en attente, la procédure est longue et stressante, et son fonctionnement est opaque.

Alors que le ministère brandit semaine après semaine le nombre de candidat·e·s ayant reçu au moins une réponse positive, nous nous inquiétons du nombre de celles et ceux ayant été refusé·e·s (ou étant toujours en attente) dans la formation qu’ils et elles souhaitaient en priorité. Si Madame Vidal affirme souhaiter que chacun·e ait une place à la rentrée, nous allons plus loin: nous exigeons que chacun·e ait la place de son choix.

C’est dans cette optique que la fédération Solidaires étudiant·e·s met en place un questionnaire d’aide aux candidat·e·s de ParcourSup dont les vœux seraient refusés, en attente, ou ayant des difficultés à s’inscrire, accessible dès maintenant à l’adresse suivante:

https://frama.link/solidaires-parcoursup

Notre objectif est triple: rendre compte des problèmes rencontrés dans toute la France suite à la mise en place de ParcourSup, informer les candidat·e·s sur leur situation ainsi que leurs droits et, à leur demande, les mettre en contact avec un syndicat présent dans l’établissement auquel ils ou elles souhaitent accéder afin de les accompagner dans leurs démarches.

La fédération Solidaires étudiant·e·s réaffirme qu’étudier dans la formation de son choix est un droit, et qu’elle fera en sorte de le faire respecter.